Campagne Mercalya, les prémices.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Campagne Mercalya, les prémices.

Message  Sir Hocq le Jeu 3 Mar 2016 - 17:52

Je fais ce post pour vous donner des informations sur le début de la campagne (que je nomme "Le jour du soleil mort"); d'abord pour que vous ayez quelques éléments d'intrigue afin de décider de vos personnages, ensuite pour les avoir quelque part sans chercher dans tous mes papiers.

LA COSMOGONIE DE MERCALYA

Le monde de Mercalya fait partie du plan matériel d'un univers connu sous le nom de 'Colonne des Treize Plans'. Le plan matériel est au milieu de la colonne, le septième plan. La forme du monde dans le plan est sujet à controverses mais il est généralement admis qu'il est plat, ce qui, moralement parlant, est plutôt gênant car cela veut dire que le centre du centre de la colonne est sous le contrôle de Yabor. Certaines superstitions se sont faites la-dessus comme ne rien mettre au centre d'une pièce de maison, de peur que le dieu sombre ne puisse s'en emparer.
Le Premier des plans est celui situé en haut de la colonne: Olympya, le domaine du jour éternel où Alasthéa règne avec douceur et accueille les âmes méritantes. Ensuite tout est questions de nuances de lumière et de ténèbres jusqu'à l'obscurité quasi totale du domaine maléfique qui sert de royaume à Yabor. On raconte que les autres plans présentent le monde de Mercalya avec plus ou moins de différences selon le degré d'influences des deux divinités qui régissent la Colonne.

LES PREMIERS AGES DE MERCALYA

L'âge de la Création:
A l'origine, Alasthéa est venue dans ce lieu inoccupé du plan astral en compagnie de son jeune frère qui n'avait pas l'âme noircie par le mal. Ensembles, ils créèrent le plan matériel et le peuplèrent de différentes races vivant en toute harmonie. En ce temps béni, chacun allait où bon lui semblait; nul ne craignait son prochain ou quelque animal que ce soit. C'était l'époque où les dragons vivaient en compagnie des Hominidés (terme désignant toutes les races pensantes) et les enseignaient du savoir des dieux. Hélas, un jour le Mal Ultime profita qu'Alasthéa s'était absentée pour venir faire des promesses de puissance et de gloire à son frère, en échange d'un acte d'adoration. Faible, le dieu accepta sans hésiter ce marché et se prosterna.

L'âge de la Déchirure:
Ayant pouvoir sur Mercalya en absence de sa soeur, et le coeur noirci par ses nouveaux sentiments méchants, le dieu se fit nommer Yabor et en un jour plia le monde à sa terrible volonté.Pendant 150 ans ce ne fut que malheurs et mort jusqu'à ce qu'une jeune fille ne trouve une armure apparue on ne sait comment. Sur elle, cette armure irradia d'une lumière et d'une chaleur que plus personne ne connaissait en ce temps; les Hommes comprirent qu'Alasthéa était revenue et qu'elle se choisissait une championne pour mettre fin à la tyrannie de Yabor. La guerre de l'espoir fut longue mais couronnée par la victoire finale d'Alasthéa qui reprit possession du plan matériel, enfermant Yabor dans une prison souterraine sans aucune issue. Néanmoins les quelques décennies écoulées avaient brisé l'unité à tout jamais. Les races s'opposèrent les unes aux autres et les dragons, ayant crû bien faire en perpétrant des massacres pendant la guerre, ne furent plus respectés mais durement chassés en retour. Malgré plusieurs siècles d'efforts de la déesse pour établir une nouvelle harmonie, il restait (et reste encore aujourd'hui) une tâche noire dans son oeuvre. Une tache nommée Haine et Violence. D'autant plus que dans sa prison Yabor ne revint jamais à de meilleurs sentiments; au contraire. Se nourrissant de rancoeur et de méchanceté il en venait à convoiter encore plus le domaine de sa soeur, et pire, à décider de sa mort. Ses pouvoirs grandissants, il se créa son propre domaine peuplé de créatures immondes. A la tête d'une terrifiante armée de destruction, il remonta vers ce qui était devenu le septième plan et en creva la surface. C'est là l'origine de la fosse de Kaznor. Cette nouvelle guerre fut bien pire que la précédente (dont il ne restait alors que des légendes) mais une fois de plus Alasthéa l'emporta non sans que plusieurs générations ne soient passées en perdant la vie dans ces combats. Finalement, les Hominidés furent écoeurés de tant de mal et une union de plusieurs races se fit, amenant le troisième âge.

L'âge de l'Alliance:
C'est de par la décision tripartite des Elfes du sud-ouest, des Nains et d'une peuplade d'Humains de s'unir contre un ennemi commun à savoir les Orques que vint donc le premier vrai espoir de retour de la paix depuis le début du deuxième âge. Cette alliance repoussa les Peaux-Vertes vers l'intérieur du continent, alors que jusqu'ici ils avaient loisir d'atteindre les cotes. Au fil des siècles les peuples les plus désireux de vivre en paix et heureux s'organisèrent en différentes nations qui, par esprit pratique, se disposèrent sur les cotes du continent; formant ainsi un anneau de civilisations condamnant les séides de Yabor à rester près du domaine de leur maître. Celui-ci ne resta pas sans agir pour atteindre ses noirs desseins mais à chaque fois qu'il menaçait le monde, l'Armure de Lumière réapparaissait par miracle pour permettre à une héroïne de mener les armées d'Alasthéa à la victoire. Plus de mille ans se sont écoulés ainsi, et en ce temps le rêve de la déesse n'a jamais été aussi proche d'être restauré. Nous sommes (vous êtes) au printemps de l'an 1648 de ce troisième âge.

_________________
Un échange de répliques JdR que j'apprécie:
"Rendez-vous; vous êtes cerné!
-Bien sûr que je suis Sire Né; et c'est vous qui vous rendez!"
avatar
Sir Hocq

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2015
Age : 45
Localisation : La Roche sur Yon, Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum